entete-site2
connexe-grahn connexe-pigran connexe-hp synthese.small

Horaire des cours - Session Été 2014

Sigle

Titre

Nb. de crédits

Cours obligatoires (2crédits)

IST5050

Éléments d’éthique (Horaire)

1

IST5060

Éléments d’épistémologie (Horaire)

1

Cours complémentaires (3 crédits)

IST6000

Outils statistiques et informatiques pour scientifiques (Horaire)

2

IST6030

Conduite d’un projet de recherche (Horaire)

1




Horaire des cours - Session Hiver 2014


Sigle

Titre

Nb. de crédits  

Cours obligatoires (3 crédits)

IST5000

Évolution historique d’Haïti (Horaire)

1

IST5010

La science dans la pensée haïtienne (Horaire)

1

IST5030

Haïti dans l’Histoire de l’Humanité (Horaire)

1

IST5070*

Mathématiques de base pour scientifiques (Horaire)

3

Cours complémentaires (3 crédits)

IST6020

Méthodes de recherche scientifique (Horaire)

1

IST6040

Traitement de l’information scientifique et technique I (Horaire)

1

IST6045**

 

Traitement de l’information scientifique et technique II (Horaire)

1


* : Ce cours est réservé aux étudiants des orientations AUTRES que  « Gestion des systèmes éducatifs » et « Formation à distance et e-learning ».
** : Ce cours est réservé aux étudiants des orientations  « Gestion des systèmes éducatifs » et « Formation à distance et e-learning ».



Horaire des cours - Session Automne 2013




Centre de recherche en gouvernance de systèmes éducatifs (CRGSE)

Contexte
Depuis les États Généraux de l’Éducation haïtienne tenus en janvier 1996, la question du pilotage du système éducatif haïtien pose avec acuité la nécessité d’un solide partenariat public-privé comme le plus riche, sinon l’unique instrument capable de fonder la nouvelle éducation haïtienne, passage obligé vers la modernité et le développement. Elle a en même temps fait ressortir l’urgence de mobiliser les ressources haïtiennes, au delà des frontières géographiques traditionnelles, pour penser et développer le nouveau système éducatif dont il est question. Le Rapport du Groupe de travail sur l’éducation et la formation (GTEF) publié en août 2010, pour sa part, a promu l’idée d’un pacte national sur l’éducation en Haïti.

Le séisme du janvier 2010, après avoir infligé au Système éducatif haïtien des pertes en ressources humaines et matérielles incommensurables, a mis a nu l’incapacité de chacun des secteurs privé et public pris isolément d’offrir une éducation véritablement nationale et un système performant capable de le porter au-delà des nombreux clivages géographiques, sociaux, idéologiques et culturels.

Par ailleurs, la société haïtienne fait face à des défis nationaux majeurs, dont la « sous-éducation chronique » de sa population qui est au cœur des préoccupations justifiant la création de l’ISTEAH. Cette sous-éducation «apparaît comme un méta-défi, le défi des défis qui conditionne tout le reste : Comment articuler un système éducatif capable de garantir une éducation de qualité, accessible à tous les citoyens et dans toutes les régions du pays en prenant en compte les impératifs de développement, de bien-être et de prospérité de la société haïtienne? »

La multitude des défis à laquelle fait face le système éducatif reflète bien la situation globale de la société haïtienne. Toutefois, il représente aussi l’espoir de s’en sortir. Plus que jamais, il nous faut penser une Nouvelle Éducation Haïtienne, à la mesure des besoins et des capacités de la nation haïtienne en faisant appel de manière inclusive à ses importantes ressources humaines disséminées à travers le monde, en valorisant cette dimension globale de la culture et de la réalité haïtiennes.
 
Mission
La gouvernance des systèmes éducatifs se trouve au cœur des préoccupations de l’ISTEAH et de la quête d’un nouveau système éducatif pour œuvrer à la modernisation et au développement d’Haïti.
Le Centre de Recherche en Gouvernance de Systèmes Éducatifs (CRGSE) se propose d’apporter sa contribution au besoin  d’une capacité nationale et permanente de réflexion stratégique de haut niveau scientifique. Il répond également au besoin de production de systèmes alternatifs de gestion des structures et infrastructures basées sur les technologies actuellement disponibles pour doter la population des savoirs et connaissances dont elle a besoin pour assurer le développement des personnes, des citoyens et des producteurs. Le CRGSE se donne pour mission de former par la recherche le personnel hautement qualifié dans les domaines de la gouvernance des systèmes d’éducation. Il s’efforcera de devenir une référence dans ce domaine non seulement pour le pays mais aussi pour toute la Caraïbe.
 
Secteurs visés
La recherche qui se fera au CRGSE touchera tous les champs liés à la gouvernance des systèmes éducatifs et culturels qui ont un impact sur l’éducation et la formation des personnes et des ressources humaines. Ceux-ci incluent : la planification stratégique; la problématique des langues d’enseignement; la mesure et l’évaluation des apprentissages; la participation des collectivités nationales, territoriales et locales; la veille sur les contenus éducatifs et de formation; la formation tout au long de la vie; l’articulation efficace des responsabilités entre les partenaires nationaux, régionaux et locaux; le pilotage et la gouvernance efficiente du système éducatif; le financement du nouveau système d’éducation de façon pérenne à partir des ressources régionales, nationales et globales.
 
Caractéristiques principales
Le Centre de Recherche en Gouvernance de Systèmes Éducatifs sera un centre pluridisciplinaire qui abritera diverses équipes de recherche œuvrant sur des problématiques locales et régionales bien précises. Ces groupes établiront des collaborations internationales avec les laboratoires des professeurs associés de l’ISTEAH ou tout autre laboratoire. 

La mission du CRGSE sera multiple : 
  1. Lieu de recherche et d’animation scientifique pour les étudiants de l’ISTEAH poursuivant des études de maîtrise ou de doctorat;
  2. Lieu de réflexion, d’échanges et de diffusion des recherches en cours de réalisation à l’ISTEAH l’avec les étudiants en éducation et les personnels du monde de l’éducation à travers le pays;
  3. Tremplin de promotion de la culture scientifique dans les écoles, lycées et collèges en concertation avec les chercheurs d’autres unités de recherche de l’ISTEAH.
En plus de générer de nouvelles approches en sciences de l’éducation, le CRGSE veillera à valoriser ces dernières par la production de nouvelles politiques de gouvernance impliquant tous les secteurs concernés: le gouvernement central, les collectivités territoriales et locales, les familles, les associations de professionnels de l’éducation, les partenaires du système éducatif au niveau national et local. 
 
Cadre de gestion et diffusion des résultats
La gestion du centre sera assurée par un conseil de direction formé des chercheurs du CRGSE. Ce conseil assurera le rayonnement du centre à l’échelle nationale et internationale en établissant des partenariats avec d’autres institutions; il veillera également à sécuriser le budget de fonctionnement du CRGSE et les fonds de démarrage destinés aux nouvelles équipes de recherche. Le CRGSE accueillera tout chercheur désirant s’établir en Haïti et développera des rapports de coopération avec les institutions nationales et internationales intéressées à mieux comprendre et/ou à connaître le système éducatif haïtien. 

Tous les chercheurs seront tenus de publier leurs résultats régulièrement dans des revues scientifiques internationales dotées de comité de lecture et de présenter les grandes lignes de ceux-ci dans des rencontres scientifiques nationales et internationales. À la fin de leur parcours au CRGSE, les étudiants formés seront entièrement capables d’intégrer n’importe quelle structure de gouvernance de systèmes éducatifs à travers le monde et surtout de jouer un rôle majeur dans la « refondation » du système éducatif d’Haïti.
 
Charles Tardieu, Ph.D.
Directeur du CRGSE

Laboratoire Caribéen de Recherche en Biochimie Moléculaire (LCBM)

LCBM - Haïti
Laboratoire Caribéen de Recherche en Biochimie Moléculaire
 
Mission
Le Laboratoire Caribéen de Recherche en Biochimie Moléculaire répond à un besoin de doter Haïti d’une capacité de production scientifique et technique axée sur la science et la technologie pour protéger la santé de la population et veiller à l’intégrité biologique de son territoire. Ce laboratoire servira de lieu de formation par excellence de la relève scientifique et du personnel technique de haut niveau dans les domaines des sciences de la vie et deviendra une référence dans ces domaines pour toute la Caraïbe.
 
Secteurs visés
La recherche qui se fera au LCBM touchera tous les secteurs des sciences de la vie qui ont un impact sur la santé de la population. Ceux-ci incluent la chimie médicinale, l’ethnopharmacologie, les maladies infectieuses, les sciences végétales et la biodiversité, la nutrition, les sciences vétérinaires, les sciences médico-légales, le génie génétique et la génétique des populations.
 
Présentation générale
Le Laboratoire Caribéen de Recherche en Biochimie Moléculaire sera un centre pluridisciplinaire qui abritera divers groupes de recherche œuvrant sur des problématiques locales et régionales bien précises. En fonction du domaine de recherche, ces groupes établiront des collaborations internationales avec les laboratoires des professeurs associés de l’ISTEAH ou tout autre laboratoire. La mission du LCBM sera multiple : 
1. Lieu de formation pour les étudiants de l’ISTEAH poursuivant des études graduées au niveau maitrise ou doctorat;
2. Laboratoires d’accueil pour les étudiants stagiaires poursuivant une formation technique dans les écoles professionnelles affiliées;
3. Laboratoires de promotion de la science par des visites d’initiation pour les écoles secondaires. 
 
En plus de générer de nouvelles connaissances en sciences fondamentales, le LCBM veillera à valoriser ces dernières par la production d’outils thérapeutiques et diagnostiques dans les divers champs étudiés. Le Centre d’expertise, d’innovation et d’entreprenariat (CEINE) de l’ISTEAH sera ensuite responsable de transférer ces outils dans le milieu afin de créer de la richesse, des entreprises, des emplois et du bien-être pour l’ensemble de la société. Par ailleurs, le LCBM bâtira un réseau de contacts avec les autres centres (hôpitaux, ministères, etc.) travaillant sur des problématiques communes afin de partager les acquis et accélérer les découvertes. 
 
La gestion du Laboratoire sera assurée par un conseil de direction formé par les chercheurs du LCBM en toute collégialité. Ce conseil assurera le rayonnement du Laboratoire à l’échelle internationale en établissant des partenariats avec d’autres institutions; il veillera également à sécuriser le budget de fonctionnement du LCBM et des fonds de démarrage destiné aux nouveaux groupes de recherche. Le LCBM accueillera tout chercheur désirant s’établir en Haïti.  Tous les chercheurs seront tenus de publier leurs résultats régulièrement dans des revues scientifiques internationales. À la fin de leur parcours au LCBM, les étudiants et professionnels formés seront entièrement capables d’intégrer n’importe quel laboratoire ou industrie à travers le monde.
 
James Féthière, Ph.D.
Directeur du LCBM
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser." target="_blank">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Haïti: un nouvel institut scientifique et technique est inauguré

(Article paru dans le quotidien montréalais Le Devoir)
 
 
C'est mercredi, à Port-au-Prince, que sera officiellement inauguré le nouvel Institut de sciences, des technologies et des études avancées d'Haïti, qui doit aider à combler le retard dont souffre la république antillaise en matière de capacités scientifiques.

Cette nouvelle institution sera logée sur trois campus universitaires existants, à Port-au-Prince, Jacmel et Hinche. L'idée est de former des scientifiques pour l'enseignement universitaire et la fonction publique, a indiqué au Devoir Samuel Pierre, professeur à l'École Polytechnique de Montréal et président de GRAHN-Monde (Groupe de réflexion et d'action pour une Haïti nouvelle).

Cet organisme a été fondé en janvier 2010, quelques jours après le séisme qui a dévasté la région de Port-au-Prince.

Le personnel enseignant du nouvel Institut sera composé de professeurs appartenant à la diaspora haïtienne au Canada, aux États-Unis, en République dominicaine, en France et en Suisse, ou amis de ces derniers, 55 en tout. Il s'agit de bénévoles travaillant à temps partiel, qui dispenseront surtout leur enseignement par vidéoconférences. Il y aura aussi des cours donnés sur place, en personne, pendant de courtes périodes.

Seules les dépenses lors de ces déplacements en Haïti seront prises en charge par le GRANH-Monde, qui procède à cette fin à une campagne de financement.

Haïti ne compte, selon M. Pierre, qu'un millier de professeurs d'université dans les disciplines scientifiques, alors que le Québec, dont la population est moins nombreuse, en possède dix fois plus.
Une première cohorte de 50 étudiants sera choisie à l'issue d'un concours prévu en août.

 « Cette initiative se veut une manifestation de solidarité de peuple à peuple », a dit Samuel Pierre dans une conversation téléphonique avec le Devoir.
French English German Haitian Creole Spanish

Blog webekm.com the ekm.

Download from BIGTheme.net free full premium templates