entete-site2

Programmes d’études en formation professionnelle et technique (FPT)


Directeur de programmes


Adjointe administrative


Présentation générale

L'ISTEAH offre deux programmes d’études dans le domaine de la formation professionnelle et technique : 

  • Un diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS) de 30 crédits;
  • Une maîtrise professionnelle (M.Sc.A.) de 60 crédits.

Les programmes d’études avancées en formation professionnelle et technique visent à former et à recycler les enseignants des métiers qui constituent le champ de la formation professionnelle et technique. Ils s'adressent aux individus qui ont déjà une formation disciplinaire et qui aspirent à enseigner le métier ou la technique qu'ils pratiquent. Ils s’adressent également à ceux qui sont déjà engagés dans l'enseignement d'un métier ou d’une technique et qui visent un renforcement des compétences pédagogiques. 

Au terme des programmes, le diplômé aura les compétences éprouvées pour faire apprendre un métier ou une technique à des élèves jeunes ou adultes, dans une institution privée ou publique, dans un contexte scolaire ou en milieu de travail. Il aura acquis non seulement les compétences pédagogiques nécessaires à l'acte d'enseigner différents types de savoirs à différents élèves, mais il aura également enrichi et mis à jour les compétences propres à son métier ou à son domaine technique. La formation dispensée dans ces programmes permettra aux diplômés de comprendre le contexte scolaire, social et économique dans lequel ils interviennent, de saisir les multiples facettes de leur rôle dans la formation de la main d'œuvre et de devenir des acteurs influents et responsables dans leurs milieux de formation. 

 


Diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS)

Objectif du programme

L’objectif du programme de DESS en formation professionnelle et technique est de former des cadres de haut niveau capables de :

  • mobiliser, dans diverses situations, une base de connaissances étendue dans leur spécialité;
  • réaliser des travaux professionnels fondés sur les connaissances acquises dans leur spécialité;
  • communiquer avec clarté la nature des problématiques qu'on leur aura confiées ainsi que les résultats de leurs travaux;
  • faire preuve de conscience citoyenne, de rigueur, de sens critique, de probité et de respect de la propriété intellectuelle.
 

Admission des étudiants au programme

L’admission au programme de diplôme d'études supérieures spécialisées (DESS) en formation professionnelle et technique se fait sur la base d’un concours en plusieurs phases, à partir d’un dossier académique fourni par chaque candidat. 

Le programme de diplôme d'études supérieures spécialisées (DESS) en formation professionnelle et technique s’adresse principalement à des détenteurs d'un diplôme universitaire de niveau licence ou bachelor dans une discipline en lien avec les orientations proposées. Peuvent aussi postuler au diplôme d'études supérieures spécialisées, les candidats ayant une formation et une expérience professionnelle jugées pertinentes par l'ISTEAH dans une discipline donnée.

Les candidats dont les dossiers académiques auront été jugés satisfaisants seront invités à subir un test général d’admission pour compléter l’étude de leur demande d'admission.

Conditions d’obtention du diplôme

Pour obtenir le DESS, le candidat doit remplir toutes les conditions suivantes :

a) avoir réussi tous les cours de son programme d'études, y compris les cours complémentaires qui lui auraient été proposés;

b) avoir obtenu une moyenne cumulative d'au moins 2,75 sur 4 pour l'ensemble des cours de son programme;

c) avoir satisfait aux exigences de tous les autres règlements de l'ISTEAH.

Durée des études

L’étudiant inscrit au programme de diplôme d'études supérieures spécialisées (DESS) en formation professionnelle et technique doit compléter ses études en six (6) sessions. Pour des raisons exceptionnelles, le directeur de programmes, sur recommandation du comité de programmes, peut lui accorder un délai supplémentaire pouvant aller jusqu’à deux (2) sessions. Passé ce délai, l’étudiant est exclu du programme.

Structure du programme

Le programme d'études supérieures spécialisées requiert de compléter avec succès trente (30) crédits de cours, dont :

  • 15 crédits de cours du tronc commun;
  • 15 crédits de cours spécialisés.

Maîtrise (M.Sc.A.)

Objectif du programme

L’objectif du programme de maîtrise en formation professionnelle et technique est de former pour le pays des enseignants capables de :

  • mobiliser, dans diverses situations, une base de connaissances étendue pour ce qui est de leur sujet de recherche et de leur spécialité, ainsi que des connaissances générales en formation professionnelle et technique;
  • mener avec rigueur les étapes d’une recherche scientifique, sous la supervision d’experts, et participer à des développements scientifiques dans leur domaine d'études;
  • communiquer avec clarté les résultats d’un travail scientifique réalisé dans leur domaine;
  • faire preuve de conscience citoyenne, de rigueur, de sens critique, de probité et de respect de la propriété intellectuelle.
 

Admission des étudiants au programme

L’admission au programme de maîtrise en formation professionnelle et technique (M.Sc.A.) se fait sur la base d’un concours en plusieurs phases, à partir d’un dossier académique fourni par chaque candidat. 

Le programme de maîtrise (M.Sc.A.) en formation professionnelle et technique s’adresse principalement à des détenteurs d'un DESS de l’ISTEAH dans une discipline en lien avec les orientations proposées. Peuvent aussi postuler au grade de maîtrise en formation professionnelle et technique, les candidats ayant une formation et une expérience professionnelle jugées pertinentes par l'ISTEAH dans une discipline donnée.

Les candidats dont les dossiers académiques auront été jugés satisfaisants seront invités à subir un test général d’admission pour compléter l’étude de leur demande d'admission.

Conditions d’obtention du diplôme

Pour obtenir le diplôme de maîtrise (M.Sc.A.), l’étudiant doit remplir toutes les conditions suivantes :

a) avoir réussi tous les cours de son programme d'études, y compris les cours complémentaires qui lui auraient été proposés;

b) avoir obtenu une moyenne cumulative d'au moins 3 sur 4 pour l'ensemble des cours de son programme;

c) avoir présenté avec succès un rapport de projet ou de stage accepté par un jury d’évaluation;
d) avoir satisfait aux exigences de tous les autres règlements de l'ISTEAH.

Durée des études

L’étudiant inscrit directement au programme de maîtrise (M.Sc.A.) en formation professionnelle et technique doit compléter ses cours, son projet ou son stage et son rapport en six (6) sessions. S’il est inscrit à la maîtrise après avoir complété son DESS, il dispose d’un délai de trois (3) sessions pour compléter son projet ou son stage et rédiger son rapport. Pour des raisons exceptionnelles, le directeur de programmes, sur recommandation du comité de programmes, peut lui accorder un délai supplémentaire pouvant aller jusqu’à deux (2) sessions. Passé ce délai, l’étudiant est exclu du programme.

Structure du programme

Le programme de maîtrise (M.Sc.A.) requiert de compléter avec succès soixante (60) crédits dont :

  • 15 crédits de cours du tronc commun;
  • 15 crédits de cours spécialisés.
  • 30 crédits attribués à la réalisation d’un projet ou d’un stage et à la rédaction d’un rapport.
Les cours réussis au DESS en formation professionnelle et technique de l’ISTEAH sont automatiquement inclus dans la scolarité de maîtrise. Un étudiant admis à la maîtrise, qui aurait complété le programme de DESS, n’a qu’à compléter avec succès les 30 crédits attribués au projet ou au stage et à la rédaction d’un rapport pour obtenir son diplôme de maîtrise.


 

Cours du tronc commun

Sigle

Titre

Crédits

Cours obligatoires (12 crédits)

IST5000

Évolution historique d’Haïti

1

IST5020

Problèmes contemporains d’Haïti

1

IST5030

Haïti dans l’Histoire de l’Humanité

1

IST5050

Éléments d’éthique

1

IST5060

Éléments d’épistémologie

1

IST5070

Mathématiques de base pour scientifiques I

2

IST6005

Outils statistiques et informatiques

2

IST6020

Méthodes de recherche scientifique

1

IST6030

Conduite d’un projet de recherche

1

IST6040

Traitement de l’information scientifique et technique I

1

Cours complémentaires (3 crédits)

IST5010

La science dans la pensée haïtienne

1

IST5040

Science, citoyenneté et leadership

1

IST5071

Mathématiques de base pour scientifiques II

2

IST5080

Pédagogie universitaire

1

IST5090

Stratégies de résolution de problèmes

1

IST6000

Outils statistiques et informatiques pour scientifiques

2

IST6010

Création d’environnements d’apprentissage

1

IST6045

Traitement de l’information scientifique et technique II

1

IST6050

Femmes et sciences

1

IST9500

Présentation d’une thèse, d’un mémoire ou d’un rapport scientifique

3

 

 


 

Cours spécialisés

Sigle

Titre du cours

Crédits

Cours obligatoires (12 crédits)

EDU7020

Évaluation des apprentissages

2

FPT5000

Fondements et organisation de la formation professionnelle et technique

2

FPT5030

Planification stratégique en formation professionnelle et technique

2

FPT5040

Reconnaissance des acquis expérientiels

1

FPT5050

Création et gestion de micro-entreprises

2

IST9500

Présentation d’une thèse, d’un mémoire ou d’un rapport scientifique

3

Cours complémentaires (3 crédits)

EDU7030

Gestion des ressources humaines

2

FAD6000

Fondements de la formation à distance

2

FPT5010

Approches pédagogiques en formation professionnelle et technique

1

FPT5020

Processus d'apprentissage des savoirs professionnels

1

IST9600

Méthodes qualitatives

2

 


Stage ou projet de maîtrise

Pour compléter sa scolarité de maîtrise, l’étudiant doit compléter un stage en milieu de pratique ou un projet de recherche et développement, l’un et l’autre d’une valeur de 30 crédits. Le stage correspond à 1350 heures de travail. Il se fait sous la supervision conjointe d'un professeur de l'ISTEAH et d'un professionnel du milieu de pratique. L’étudiant doit remettre un rapport à la fin de son stage.

Le projet  de recherche et développement correspond à 1350 heures de travail accompli sous la direction d'un professeur de l’ISTEAH. Il doit porter comprendre une étude d'application de haut niveau ainsi que la rédaction d'un rapport de projet. 

Qu’il s’agisse d’un stage ou d’un projet, le travail de l’étudiant doit comporter un volet de formation conçue à l’intention d’un ou de plusieurs groupes d’apprenants en formation professionnelle et dispensée par l’étudiant. Le matériel de cours et les résultats d’évaluation de ce cours feront partie du rapport de stage ou de projet.

Programmes d'études en ingénierie


Directeur de programmes


Adjointe administrative


Présentation générale

L'ISTEAH offre trois programmes d’études dans le domaine de l’ingénierie : 

  • Un diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS) de 30 crédits;
  • Une maîtrise professionnelle (M.Sc.A.) de 60 crédits.
  • Un  doctorat (Ph.D.) de 90 crédits.

Ces programmes sont offerts dans les cinq spécialités suivantes : génie informatique et des technologies de l’information, génie des mines, génie des ressources hydriques, génie des systèmes énergétiques, génie des transports et des infrastructures. Ils visent à former des spécialistes, des chercheurs et des professeurs d’université dont le pays a besoin dans ces spécialités. Ils visent également à former des cadres de haut niveau pour l’administration publique haïtienne.


Comme l’illustre la Figure 1, ces programmes sont conçus de façon modulaire, afin de permettre à l’étudiant de passer graduellement d’un DESS à un Ph.D. Les activités d’apprentissage comprendront des cours génériques, communs à tous les programmes (tronc commun), des cours spécialisés qui seront spécifiques aux champs disciplinaires concernés par le programme, et des activités de recherche assorties éventuellement de stages.

 

DESS

 

 

30 crédits de cours dont 15 crédits de cours du tronc commun et 15 crédits de cours spécialisés.

 

M.Sc.; M.Sc.A.
 

60 crédits de cours dont 15 crédits de cours du tronc commun, 15 crédits de cours spécialisés, et 30 crédits de recherche conduisant à un mémoire de maîtrise.

 

Ph.D.  
 

90 crédits de cours dont 15 crédits de cours de cours du tronc commun, 15 crédits de cours spécialisés, et 60 crédits de recherche assortie de stage et conduisant à une thèse de doctorat.

 

tableau

Figure 1. Structure modulaire des programmes d’études avancées


Diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS)

Objectif du programme

L’objectif du programme de DESS en ingénierie est de former des cadres de haut niveau capables de :

  • mobiliser, dans diverses situations, une base de connaissances étendue dans leur spécialité;
  • réaliser des travaux professionnels fondés sur les connaissances acquises dans leur spécialité;
  • communiquer avec clarté la nature des problématiques qu'on leur aura confiées ainsi que les résultats de leurs travaux;
  • faire preuve de conscience citoyenne, de rigueur, de sens critique, de probité et de respect de la propriété intellectuelle.
 

Admission des étudiants au programme

L’admission au programme de diplôme d'études supérieures spécialisées (DESS) en ingénierie se fait sur la base d’un concours en plusieurs phases, à partir d’un dossier académique fourni par chaque candidat. 

Ce programme s’adresse principalement à des détenteurs d'un diplôme universitaire en ingénierie dans une des spécialités proposées.  De manière exceptionnelle, peuvent aussi postuler au diplôme d'études supérieures spécialisées les candidats ayant une formation universitaire jugée suffisante par l’ISTEAH dans une discipline scientifique appropriée. 

Conditions d’obtention du diplôme

Pour obtenir le DESS, le candidat doit remplir toutes les conditions suivantes :

a) avoir réussi tous les cours de son programme d'études, y compris les cours complémentaires qui lui auraient été proposés;

b) avoir obtenu une moyenne cumulative d'au moins 2,75 sur 4 pour l'ensemble des cours de son programme;

c) avoir satisfait aux exigences de tous les autres règlements de l'ISTEAH.

Durée des études

L’étudiant inscrit au programme de diplôme d'études supérieures spécialisées (DESS) en ingénierie doit compléter ses études en six (6) sessions. Pour des raisons exceptionnelles, le directeur de programmes, sur recommandation du comité de programmes, peut lui accorder un délai supplémentaire pouvant aller jusqu’à deux (2) sessions. Passé ce délai, l’étudiant est exclu du programme.

Structure du programme

Le programme d'études supérieures spécialisées requiert de compléter avec succès trente (30) crédits de cours, dont :

  • 15 crédits de cours du tronc commun;
  • 15 crédits de cours spécialisés.

Maîtrise (M.Sc.A.)

Objectif du programme

L’objectif du programme de maîtrise en ingéniérie est de former pour le pays des enseignants capables de :

  • mobiliser, dans diverses situations, une base de connaissances scientifiques étendue pour ce qui est de leur sujet de recherche et de leur spécialité, ainsi que des connaissances générales en ingénierie;
  • mener avec rigueur les étapes d’une recherche scientifique, sous la supervision d’experts, et participer à des développements scientifiques dans leur domaine d'études;
  • communiquer avec clarté les résultats d’un travail scientifique réalisé dans leur domaine;
  • faire preuve de conscience citoyenne, de rigueur, de sens critique, de probité et de respect de la propriété intellectuelle.
 

Admission des étudiants au programme

L’admission au programme de maîtrise en ingénierie (M.Sc.A.) se fait sur la base d’un concours en plusieurs phases, à partir d’un dossier académique fourni par chaque candidat. 

Ce programme s’adresse principalement à des détenteurs d'un diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS) de l’ISTEAH dans une des spécialités proposées. Peuvent aussi postuler au grade de maîtrise (M.Sc.A.), les candidats ayant obtenu un diplôme universitaire de nature scientifique et possédant une formation jugée appropriée par l'ISTEAH.

Conditions d’obtention du diplôme

Pour obtenir le diplôme de maîtrise (M.Sc.A.), l’étudiant doit remplir toutes les conditions suivantes :

a) avoir réussi tous les cours de son programme d'études, y compris les cours complémentaires qui lui auraient été proposés;

b) avoir obtenu une moyenne cumulative d'au moins 3 sur 4 pour l'ensemble des cours de son programme;

c) avoir présenté avec succès un mémoire accepté par un jury d’évaluation;
d) avoir satisfait aux exigences de tous les autres règlements de l'ISTEAH.

Durée des études

L’étudiant inscrit directement au programme de maîtrise (M.Sc.A.) en ingénierie doit compléter ses cours, sa recherche et son mémoire en neuf (9) sessions. S’il est inscrit à la maîtrise après avoir complété son DESS, il dispose d’un délai de trois (3) sessions pour compléter sa recherche, rédiger son mémoire et présenter celui-ci au jury.  Pour des raisons exceptionnelles, le directeur de programmes, sur recommandation du comité de programmes, peut lui accorder un délai supplémentaire pouvant aller jusqu’à deux (2) sessions. Passé ce délai, l’étudiant est exclu du programme.

Structure du programme

Le programme de maîtrise (M.Sc.A.) requiert de compléter avec succès soixante (60) crédits dont :

  • 15 crédits de cours du tronc commun;

  • 15 crédits de cours spécialisés.

  • 30 crédits attribués à la recherche et à la rédaction  d’un rapport.

Les cours réussis au DESS en ingénierie de l’ISTEAH sont automatiquement inclus dans la scolarité de maîtrise. Un étudiant admis à la maîtrise, qui aurait complété le programme de DESS, n’a qu’à compléter avec succès les 30 crédits attribués à la recherche et à la rédaction d’un rapport pour obtenir son diplôme de maîtrise.

Mémoire de maîtrise

L’étudiant admis à un programme de maîtrise (M.Sc.A.) se voit assigner un directoire de recherche d’au moins deux professeurs de l’ISTEAH, dont le mandat est de diriger les travaux de recherche et d’encadrer la production de mémoire de cet étudiant. 

 But du mémoire
Le but d’un mémoire de maîtrise est de permettre à l'étudiant d’exposer les connaissances acquises dans un domaine donné, de démontrer ses dispositions pour la recherche et ses aptitudes à communiquer les résultats de son travail. L'étudiant inscrit à un programme de maîtrise doit, avant la fin de sa quatrième session d'études, déposer au Secrétariat du programme le formulaire « Sujet de recherche et échéancier » complété et signé par l’étudiant, le directoire de recherche et le directeur de programmes. Avant de déposer son mémoire, un étudiant doit avoir complété toutes les autres exigences de son programme d'études. La rédaction et la présentation du mémoire doivent être conformes aux normes en vigueur.

Composition et nomination du jury
Le mémoire de maîtrise est examiné par un jury composé de trois membres. Sur proposition du directeur de programmes, les membres du jury sont nommés par le président de l’ISTEAH. Toute personne ayant une compétence reconnue dans le domaine de recherche peut faire partie du jury. Le directoire de recherche de l'étudiant est invité à être membre du jury mais ne peut le présider; il compte pour une seule voix dans les délibérations. Le président du jury doit être un professeur de l’ISTEAH

Évaluation aux fins de présentation
Après évaluation du mémoire, le jury doit prendre l'une des décisions suivantes:

a) le mémoire est recommandé en vue d’être présenté;

b) le mémoire doit être révisé et soumis à nouveau, une seule fois, dans un délai fixé par le jury n'excédant pas six mois (si le mémoire révisé n’est pas soumis dans le délai fixé, la candidature prend fin);

c) le mémoire est jugé inacceptable et la candidature de l'étudiant prend fin.

Les décisions a) et b) doivent être prises à la majorité; la décision c) requiert l'unanimité du jury. Quelle qu’elle soit, la décision doit être communiquée au directeur de programmes.

Dans le cas où le mémoire a été révisé et soumis de nouveau au jury et qu’à cette étape le jury n’est pas unanime pour rejeter le mémoire, la présentation du mémoire doit avoir lieu. Cette décision doit être communiquée au directeur de programmes.

Présentation du mémoire
Le directeur de programmes, après s'être assuré que le mémoire est conforme aux normes en vigueur et, s'il y a lieu, que les corrections demandées par le jury ont été apportées, fixe la date de la présentation et en annonce la tenue. La présentation du mémoire est publique à moins que le directeur de programmes, sur recommandation du jury, n'en décide autrement.

Au terme de la présentation du mémoire, le jury doit rendre à la majorité l'un des verdicts suivants:

a) le mémoire est satisfaisant et accepté;

b) le mémoire est satisfaisant, mais certaines modifications mineures doivent y être apportées; dans ce cas, les corrections et modifications à effectuer sont indiquées au candidat par le président de jury qui s’assure que celles-ci soient effectuées;

c) le mémoire doit subir des modifications majeures; dans un tel cas, il y a ajournement de la décision et le verdict est reporté à une séance subséquente du jury.

Le verdict du jury est sans appel.

Dépôt du mémoire
Suite à la réussite de la présentation du mémoire, le président du jury s'assure, s'il y a lieu, que les corrections demandées par le jury ont été effectuées. Le directeur de programmes s'assure que le mémoire est conforme aux normes en vigueur. Le dépôt du mémoire est la responsabilité de l'étudiant.


Doctorat (Ph.D.)

Objectif du programme

L’objectif du programme de doctorat (Ph.D.) en ingénierie est de former des professeurs d’universités et des hauts cadres de la fonction publique capables de :

  • mobiliser, dans diverses situations, une très vaste base de connaissances scientifiques : des connaissances approfondies liées à leur sujet de recherche, des connaissances étendues dans leur spécialité, ainsi que des connaissances générales dans leur domaine d’études;
  • mener de façon autonome et experte un projet de recherche scientifique dans leur spécialité;
  • résoudre de façon innovatrice, par la recherche scientifique, des problèmes connexes n’ayant pas de solution évidente ou connue;
  • faire avancer les connaissances scientifiques dans leur spécialité;
  • partager les connaissances scientifiques ou les innovations découlant de leurs recherches avec la communauté scientifique en publiant celles-ci dans des revues savantes ou dans des ouvrages sous arbitrage;
  • communiquer avec aisance et clarté dans diverses situations, soit les résultats d’un travail scientifique, soit des connaissances dans leur spécialité ou dans leur domaine d’études;
  • faire preuve de conscience citoyenne, de rigueur, de sens critique, de probité et de respect de la propriété intellectuelle.
 

Admission des étudiants au programme

L’admission au programme de doctorat (Ph.D.)  en ingénierie se fait sur la base d’un concours en plusieurs phases, à partir d’un dossier académique fourni par chaque candidat. 

Ce programme s’adresse principalement à des détenteurs d'un diplôme de maîtrise (M.Sc. ou M.Sc.A.) de l’ISTEAH, ayant obtenu une moyenne cumulative d’au moins 3.2 sur 4, dans une des spécialités proposées (génie informatique et des technologies de l’information, génie des mines, génie des ressources hydriques, génie des systèmes énergétiques, génie des transports et des infrastructures). De manière exceptionnelle, peuvent aussi postuler au grade de doctorat (Ph.D.) les candidats ayant obtenu un diplôme universitaire minimalement de niveau licence ou bachelor, une expérience professionnelle pertinente et une formation jugés appropriés par l'ISTEAH.

Sur recommandation du directoire de recherche et du directeur de programmes,  un étudiant inscrit à la maîtrise à l’ISTEAH et ayant complété les 30 crédits de cours de son programme de maîtrise avec une moyenne cumulative d’au moins 3.6 sur 4 peut être admis au programme de doctorat sans avoir à soumettre le mémoire requis pour l’obtention de la maîtrise.

Examen général de synthèse

Principes généraux
Tout étudiant au doctorat doit subir un examen général de synthèse. Cet examen a pour but de vérifier la capacité de synthèse de l'étudiant et de s'assurer qu'il possède les connaissances et la maturité indispensables pour œuvrer dans son domaine d'étude et y conduire une recherche approfondie et originale.

L'examen général de synthèse comporte deux parties distinctes : une épreuve écrite et une épreuve orale. L'épreuve écrite permet de juger des connaissances ainsi que des capacités de synthèse et d'analyse critique acquises par l'étudiant dans le domaine relié à son programme d'études. Elle peut être répartie sur un maximum de 10 jours.

L'épreuve orale se déroule normalement à huis clos et permet, en rapport avec l'épreuve écrite ou tout autre sujet connexe pertinent, de juger de l'expertise, de l'agilité et de l'originalité de pensée de l'étudiant, ainsi que de sa capacité de synthèse et d'analyse. L'épreuve orale porte sur les capacités de synthèse relatives à l'épreuve écrite et sur la présentation d'une proposition de recherche. La présentation de la proposition de recherche doit démontrer que le sujet de recherche de l'étudiant est original et bien défini, qu'il maîtrise la littérature scientifique s'y rapportant, que son plan de travail et son échéancier sont réalistes.

Le jury est composé d'au moins trois membres. Il doit être formé avant le début des épreuves. Un membre du directoire de recherche de l’étudiant ne peut pas en être le président.

Déroulement
L’examen de synthèse, qui est composé des épreuves écrite et orale, doit être complété à la session qui suit la scolarité de doctorat ou à la première session d’inscription au doctorat si l’étudiant est détenteur d’un DESS ou d’une maîtrise de l’ISTEAH. L’étudiant ne répondant pas à cette exigence reçoit la mention « Autorisé à poursuivre sous conditions » dans son relevé de notes. Un étudiant n’ayant pas complété son examen de synthèse à la session suivante (sauf en cas d’une reprise) reçoit la décision « N’est plus autorisé à poursuivre », ce qui entraîne l’annulation de la candidature.

L’épreuve écrite précède l’épreuve orale. Au plus tard deux semaines avant l’épreuve orale, l’étudiant dépose aux membres du jury un document écrit présentant sa proposition de recherche incluant une revue critique de la littérature sur son sujet de recherche. Lors de l’épreuve orale, les membres du jury interrogent l’étudiant sur le contenu de sa proposition de recherche, sur des notions en lien avec le contenu de l’épreuve écrite (au besoin) et sur tout sujet connexe qu'ils jugent pertinent.

Évaluation
Une seule note est accordée pour l’examen général de synthèse. Ainsi, aucune note n'est accordée ni publiée indépendamment pour chacune des épreuves (sauf dans le cas particulier où le jury décide à l’unanimité de mettre fin à l’examen de synthèse suite à l’épreuve écrite).

En effet, suite à l'épreuve écrite, le jury peut inviter l'étudiant à poursuivre son examen de synthèse (dans un tel cas, le jury peut informer l'étudiant des forces et des faiblesses de son épreuve écrite), peut demander la reprise de l'épreuve écrite ou peut, à l'unanimité, déclarer l'échec de l'examen de synthèse. Dans le cas d'une reprise de l’épreuve écrite, l'étudiant est tenu de se présenter de nouveau à cette épreuve selon les modalités fixées par le jury qui peut demander un retour sur l'ensemble ou une partie de l'épreuve écrite; des résultats jugés unanimement non satisfaisants par le jury entraînent l'échec de l'examen de synthèse.

Suite à l'épreuve orale et au terme de ses délibérations, le jury peut déclarer que l'étudiant a réussi ou échoué l'examen de synthèse; il peut aussi demander une reprise de l’épreuve orale. Dans le cas d’une reprise de l’épreuve orale, l'étudiant est tenu de se présenter de nouveau à cette épreuve selon les modalités fixées par le jury qui peut demander un retour sur l'épreuve orale, l'épreuve écrite ou les deux épreuves; le délai accordé à l'étudiant ne peut alors dépasser trois mois. Des résultats non satisfaisants aux demandes du jury entraînent l'échec de l'examen de synthèse.

Une seule reprise d’une épreuve peut être accordée. Ainsi, si le candidat a déjà bénéficié d’une reprise de l’épreuve écrite, il ne peut bénéficier d’une autre reprise pour l’épreuve orale.

Suite à la décision du jury, le président du jury avise par écrit le directeur de programme, y compris s’il s’agit d’une reprise d’une épreuve (formulaire « Rapport du jury d’examen général de synthèse »). Dans le cas d’une réussite de l’examen de synthèse, la note P est accordée; l’étudiant devient alors un candidat au doctorat. Dans le cas d’une reprise d’une épreuve, l’étudiant reçoit la mention « Autorisé à poursuivre ses études sous conditions spéciales »; cette mention apparaîtra sur le relevé de notes. Dans le cas d’un échec à l’examen de synthèse, la note E est accordée; la candidature de l'étudiant au doctorat prend fin.

Le rapport du jury doit être signé par le directeur de programmes.

Conditions d’obtention du diplôme

Pour obtenir le diplôme de Philosophiae Doctor (Ph.D.), l’étudiant doit remplir toutes les conditions suivantes :

a) avoir réussi tous les cours de son programme d'études, y compris les cours complémentaires qui lui auraient été proposés;

b) avoir obtenu une moyenne cumulative d'au moins 3 sur 4 pour l'ensemble des cours de son programme;

c) avoir réussi l’examen général de synthèse;
d) avoir présenté avec succès une thèse acceptée par un jury d’évaluation;
e) avoir satisfait aux exigences de tous les autres règlements de l'ISTEAH.

Durée des études

L’étudiant inscrit directement au programme de Doctorat (Ph.D.) en ingénierie doit compléter ses cours, sa recherche et sa thèse en quinze (15) sessions. S’il est inscrit au doctorat après avoir complété son DESS ou sa maîtrise, il dispose d’un délai de neuf (9) sessions pour compléter sa recherche, rédiger son mémoire et présenter celui-ci au jury. Pour des raisons exceptionnelles, le directeur de programmes, sur recommandation du comité de programmes, peut lui accorder un délai supplémentaire pouvant aller jusqu’à deux (2) sessions. Passé ce délai, l’étudiant est exclu du programme.

Structure du programme

Le programme de doctorat (Ph.D.) requiert de compléter avec succès quatre-vingt-dix (90) crédits dont :

  • 15 crédits de cours du tronc commun;
  • 15 crédits de cours spécialisés.
  • 60 crédits attribués à la recherche et à la rédaction d’une thèse.
Les cours réussis au DESS ou à la maîtrise en ingénierie de l’ISTEAH sont automatiquement inclus dans la scolarité de doctorat. Un étudiant admis au doctorat après avoir  réussi tous les cours de la maîtrise n’a qu’à compléter avec succès les 60 crédits attribués à la recherche et à la rédaction d’une thèse pour obtenir son diplôme de doctorat.

Thèse de doctorat

L’étudiant admis au programme de doctorat (Ph.D.) se voit assigner un directoire de recherche d’au moins deux professeurs de l’ISTEAH, dont le mandat est de diriger les travaux de recherche et d’encadrer la production de la thèse de cet étudiant. 

 But de la thèse
Le but de la thèse est d’apporter une contribution originale à l’avancement des connaissances ou au développement technologique. L'étudiant inscrit à un programme de doctorat doit, avant la fin de la quatrième session d'études, déposer au Secrétariat du programme le formulaire « Sujet de recherche et échéancier » complété et signé par l’étudiant, le directoire de recherche et le directeur de programmes. Avant de déposer sa thèse, un étudiant doit avoir complété toutes les autres exigences de son programme d'études. La rédaction et la présentation de la thèse doivent être conformes aux normes en vigueur.

Composition et nomination du jury
La thèse de doctorat est examiné par un jury composé de trois membres. Sur proposition du directeur de programmes, les membres du jury sont nommés par le président de l’ISTEAH. Toute personne ayant une compétence reconnue dans le domaine de recherche peut faire partie du jury. Le directoire de recherche de l'étudiant est invité à être membre du jury mais ne peut le présider; il compte pour une seule voix dans les délibérations.

Évaluation aux fins de soutenance
Après évaluation de la thèse, le jury doit prendre l'une des décisions suivantes :

a) la thèse est recommandée en vue de la soutenance;

b) la thèse doit être révisé et soumis à nouveau, une seule fois, dans un délai fixé par le jury n'excédant pas six mois (si la thèse révisé n’est pas soumis dans le délai fixé, la candidature prend fin);

c) la thèse est jugé inacceptable et la candidature de l'étudiant prend fin.

Les décisions a) et b) doivent être prises à la majorité; la décision c) requiert l'unanimité du jury. Cette décision doit être communiquée au directeur de programmes.

Dans le cas où la thèse a été révisée et soumise de nouveau au jury et qu’à cette étape la thèse n’est pas recommandée à la majorité pour la soutenance et que le jury n’est pas unanime pour rejeter la thèse, un second jury doit être formé pour la suite du processus. Cette décision doit être communiquée au directeur de programmes.

Soutenance de la thèse
Le directeur de programmes, après s'être assuré que la thèse est conforme aux normes en vigueur et, s'il y a lieu, que les corrections demandées par le jury ont été apportées, fixe la date de la soutenance et en annonce la tenue. La soutenance est publique à moins que le directeur de programmes, sur recommandation du jury, n'en décide autrement.

Lors de l'annonce de la soutenance, un exemplaire de la thèse est déposé au Secrétariat du programme à l'intention des personnes qui voudraient la consulter avant la soutenance. Toute objection majeure à la thèse faite par une personne non membre du jury doit être soumise au directeur de programmes au moins une semaine avant la date de la soutenance. Toute objection est portée à la connaissance du jury avant la soutenance.

La soutenance a lieu devant le jury et le représentant du président de l’ISTEAH  qui doit être un professeur de l’ISTEAH. Ce dernier est proposé par le directeur de programmes, puis nommé par le président de l’ISTEAH.

Le représentant du président de l’ISTEAH  s'assure de la conformité du processus avec les normes en vigueur et fait rapport au président de l’ISTEAH. En cas de difficulté, le président de l’ISTEAH détermine alors les suites à donner à la décision du jury, s’il y a lieu.

Au terme de la présentation de la thèse, le jury doit rendre à la majorité l'un des verdicts suivants :

a) la thèse est satisfaisante et acceptée;

b) la thèse est satisfaisante, mais certaines modifications mineures doivent y être apportées; dans ce cas, les corrections et modifications à effectuer sont indiquées au candidat par le président de jury qui s’assure que celles-ci soient effectuées;

c) la thèse doit subir des modifications majeures; dans un tel cas, il y a ajournement de la décision et le verdict est reporté à une séance subséquente du jury;

d) la thèse est inacceptable, la candidature de l'étudiant prend fin.

Le verdict du jury doit être unanime. À défaut d’unanimité, le jury est dissous et un second jury doit être formé. Toutefois, la décision de ce second jury doit être prise à la majorité et demeure finale. En cas d'égalité des voix, le vote du président du jury est prépondérant.

La candidature de l'étudiant prend fin si le second jury refuse la thèse avant ou après la soutenance.

Dépôt du mémoire
Suite à la réussite de la soutenance, le président du jury s'assure, s'il y a lieu, que les corrections demandées par le jury ont été effectuées. Le directeur de programmes s'assure que la thèse est conforme aux normes en vigueur. Le dépôt de la thèse est la responsabilité de l'étudiant.


 

Cours du tronc commun

Sigle

Titre

Crédits

Cours obligatoires (12 crédits)

IST5000

Évolution historique d’Haïti

1

IST5020

Problèmes contemporains d’Haïti

1

IST5030

Haïti dans l’Histoire de l’Humanité

1

IST5050

Éléments d’éthique

1

IST5060

Éléments d’épistémologie

1

IST5070

Mathématiques de base pour scientifiques I

2

IST6005

Outils statistiques et informatiques

2

IST6020

Méthodes de recherche scientifique

1

IST6030

Conduite d’un projet de recherche

1

IST6040

Traitement de l’information scientifique et technique I

1

Cours complémentaires (3 crédits)

IST5010

La science dans la pensée haïtienne

1

IST5040

Science, citoyenneté et leadership

1

IST5071

Mathématiques de base pour scientifiques II

2

IST5080

Pédagogie universitaire

1

IST5090

Stratégies de résolution de problèmes

1

IST6000

Outils statistiques et informatiques pour scientifiques

2

IST6010

Création d’environnements d’apprentissage

1

IST6045

Traitement de l’information scientifique et technique II

1

IST6050

Femmes et sciences

1

IST9500

Présentation d’une thèse, d’un mémoire ou d’un rapport scientifique

3

 

 


 

Génie informatique et des technologies de l’information

Sigle

Titre du cours

Crédits

Cours obligatoires (13 crédits)

INF5010

Algorithmique et structures de données

3

INF5020

Systèmes informatiques mobiles

2

INF5030

Sécurité informatique et réseautique

2

INF5040

Conception et planification des réseaux informatiques

2

INF5050

Évaluation de performance de systèmes informatiques

2

INF5060

Architecture logicielle et conception avancée

2

Cours complémentaires

INF5000

Conception et analyse d’algorithmes 

2

INF5070

Outils informatiques de calcul scientifique

2

INF5085 Bases de données

3

INF6000 Sujets avancés en génie informatique

            2
INF7000 Cours-travaux dirigés

            2
IST9700 Méthodes quantitatives I : Analyses univariées             2

 


 

Génie des mines

Sigle

Titre du cours

Crédits

Cours obligatoires (13 crédits)

INF5070

Outils informatiques de calcul scientifique

2

MIN5000

Exploitation des mines

2

MIN5010

Économie des minéraux

2

MIN5020

Géotechnique minière

2

MIN5030

Impacts des projets miniers sur  l’environnement

1

MIN5040

Environnement minier et restauration des sites

2

MIN5050

Remblais miniers

2

Cours complémentaires

IST9700

Méthodes quantitatives I : Analyses univariées

2

MIN5060

Méthodes sismiques

2

MIN5070

Géologie structurale et tectonique

2

MIN6000 Sujets avancés en génie des mines

            2
MIN7000 Cours-travaux dirigés

            2

 


 

Génie des ressources hydriques

Sigle

Titre du cours

Crédits

Cours obligatoires (13 crédits)

AFF5050

Évaluation financière de projets

2

HYD5000

Gestion des ressources hydriques

2

HYD5010

Hydrologie avancée

3

HYD5020

Évaluation fonctionnelle et réhabilitation des réseaux d'eau urbains

2

HYD5040

Hydrogéologie

2

INF5070

Outils informatiques de calcul scientifique

2

Cours complémentaires

HYD5030

Qualité de l’eau

2

HYD5050

Aménagements et structures hydrauliques

2

HYD5060

Hydrodynamique marine

 2

HYD6000 Sujets avancés en génie des ressources hydriques

            2
HYD7000 Cours-travaux dirigés

            2
IST9700 Méthodes quantitatives I : Analyses univariées             2

 


Génie des systèmes énergétiques

Sigle

Titre du cours

Crédits

Cours obligatoires (13 crédits)

AFF5050

Évaluation financière de projets

2

ENE5000

Réseaux d’énergie

2

ENE5010

Stockage de l’énergie

1

ENE5020

Valorisation énergétique des déchets solides

2

ENE5030

Conversion de la biomasse

1

ENE5040

Énergie solaire photovoltaïque et thermique

3

INF5070

Outils informatiques de calcul scientifique

2

Cours complémentaires

ENE5050

Conception et maintenance des barrages hydro-électriques

2

ENE5060

Éoliens: principes, applications et systèmes

2

ENE6000

Stage en entreprise sur les systèmes énergétiques

 2

ENE5700 Cours-travaux dirigés

             2
IST9700 Méthodes quantitatives I : Analyses univariées              2

 


Génie des transports et des infrastructures 

Sigle

Titre du cours

Crédits

Cours obligatoires (13 crédits)

AFF5050

Évaluation financière de projets

2

INF5070

Outils informatiques de calcul scientifique

2

TRA4000

Ingénierie des transports

2

TRA5000

Analyse et planification des transports

2

TRA5020

Théorie de la circulation

1

TRA5040

Évaluation des ouvrages d'infrastructures

2

TRA6000

Géométrie des tracés

2

Cours complémentaires

IST9700

Méthodes quantitatives I : Analyses univariées

2

TRA5010

Réseaux de transport urbain

2

TRA5030

Transport en commun

2

TRA5050

Entretien des ouvrages d'infrastructures

2

TRA5060

Régulation de la circulation

2

TRA5070

Capacités des éléments routiers

2

TRA7000 Cours-travaux dirigés

            2

Programmes d'études en gestion de projets


Directeur de programmes


Adjointe administrative


Présentation générale

L'ISTEAH offre deux programmes d’études dans le domaine de gestion de projets : 

  • Un diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS) de 30 crédits;
  • Une maîtrise professionnelle (M.Sc.A.) de 60 crédits.

Les programmes d’études avancées en gestion de projets  s’adressent aux professionnels engagés dans la réalisation de projets, plus particulièrement les agronomes, architectes, économistes, entrepreneurs, gestionnaires, informaticiens, ingénieurs, médecins, urbanistes, sociologues. Ils  visent à développer chez ces professionnels les compétences et habiletés les rendant aptes à monter, planifier, gérer et évaluer des projets dans un cadre éthique et responsable envers l’environnement et la société, ce, dans le respect de la qualité, du budget et des délais, en vue de la satisfaction du client et des parties prenantes. Ces programmes permettent d’acquérir des connaissances et le savoir-faire permettant de bien gérer des projets dans l’une des cinq spécialités suivantes :

  • ingénierie civile;
  • architecture et aménagement;
  • affaires et ingénierie sociale;
  • technologies;
  • gouvernance électronique.


 


Diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS)

Objectif du programme

L’objectif du programme de DESS en gestion de projets est de former des cadres de haut niveau capables de :

  • mobiliser, dans diverses situations, une base de connaissances étendue dans leur spécialité;
  • réaliser des travaux professionnels fondés sur les connaissances acquises dans leur spécialité;
  • communiquer avec clarté la nature des problématiques qu'on leur aura confiées ainsi que les résultats de leurs travaux;
  • faire preuve de conscience citoyenne, de rigueur, de sens critique, de probité et de respect de la propriété intellectuelle.
 

Admission des étudiants au programme

L’admission au programme de diplôme d'études supérieures spécialisées (DESS) en gestion de projets se fait sur la base d’un concours en plusieurs phases, à partir d’un dossier académique fourni par chaque candidat. 

Le programme de diplôme d'études supérieures spécialisées (DESS) en gestion de projets s’adresse principalement à des détenteurs d'un diplôme universitaire de niveau licence ou bachelor dans une discipline en lien avec les orientations proposées. Peuvent aussi postuler au diplôme d'études supérieures spécialisées, les candidats ayant une formation et une expérience professionnelle jugées pertinente par l'ISTEAH dans une discipline donnée.

Les candidats dont les dossiers académiques auront été jugés satisfaisants seront invités à subir un test général d’admission pour compléter l’étude de leur demande d’admission.

Conditions d’obtention du diplôme

Pour obtenir le DESS, le candidat doit remplir toutes les conditions suivantes :

a) avoir réussi tous les cours de son programme d'études, y compris les cours complémentaires qui lui auraient été proposés;

b) avoir obtenu une moyenne cumulative d'au moins 2,75 sur 4 pour l'ensemble des cours de son programme;

c) avoir satisfait aux exigences de tous les autres règlements de l'ISTEAH.

Durée des études

L’étudiant inscrit au programme de diplôme d'études supérieures spécialisées (DESS) en gestion de projets doit compléter ses études en six (6) sessions. Pour des raisons exceptionnelles, le directeur de programmes, sur recommandation du comité de programmes, peut lui accorder un délai supplémentaire pouvant aller jusqu’à deux (2) sessions. Passé ce délai, l’étudiant est exclu du programme.

Structure du programme

Le programme d'études supérieures spécialisées requiert de compléter avec succès trente (30) crédits de cours, dont :

  • 15 crédits de cours du tronc commun;
  • 15 crédits de cours spécialisés.

Maîtrise (M.Sc.A.)

Objectif du programme

L’objectif du programme de maîtrise en gestion de projets est de former pour le pays des professionnels capables de :

  • mobiliser, dans diverses situations, une base de connaissances  étendue pour ce qui est de leur sujet de recherche et de leur spécialité, ainsi que des connaissances générales en gestion de projets;
  • mener avec rigueur les étapes d’une recherche scientifique, sous la supervision d’experts, et participer à des développements scientifiques dans leur domaine d'études;
  • communiquer avec clarté les résultats d’un travail scientifique réalisé dans leur domaine;
  • faire preuve de conscience citoyenne, de rigueur, de sens critique, de probité et de respect de la propriété intellectuelle.
 

Admission des étudiants au programme

L’admission au programme de maîtrise en gestion de projets (M.Sc.A.) se fait sur la base d’un concours en plusieurs phases, à partir d’un dossier académique fourni par chaque candidat. 

Le programme de maîtrise (M.Sc.A.) en gestion de projets s’adresse principalement à des détenteurs d'un DESS de l’ISTEAH dans une discipline en lien avec les orientations proposées. Peuvent aussi postuler au grade de maîtrise en gestion de projets, les candidats ayant une formation et une expérience professionnelle jugées pertinente par l'ISTEAH dans une discipline donnée.

Les candidats dont les dossiers académiques auront été jugés satisfaisants seront invités à subir un test général d’admission pour compléter l’étude de leur demande d’admission.

Conditions d’obtention du diplôme

Pour obtenir le diplôme de maîtrise (M.Sc.A.), l’étudiant doit remplir toutes les conditions suivantes :

a) avoir réussi tous les cours de son programme d'études, y compris les cours complémentaires qui lui auraient été proposés;

b) avoir obtenu une moyenne cumulative d'au moins 3 sur 4 pour l'ensemble des cours de son programme;

c) avoir présenté avec succès un rapport de projet ou de stage accepté par un jury d’évaluation;
d) avoir satisfait aux exigences de tous les autres règlements de l'ISTEAH.

Durée des études

L’étudiant inscrit directement au programme de maîtrise (M.Sc.A.) en gestion de projets doit compléter ses cours, sa projet ou son stage et son rapport en neuf (9) sessions. S’il est inscrit à la maîtrise après avoir complété son DESS, il dispose d’un délai de trois (3) sessions pour compléter son projet ou son stage et rédiger son rapport. Pour des raisons exceptionnelles, le directeur de programmes, sur recommandation du comité de programmes, peut lui accorder un délai supplémentaire pouvant aller jusqu’à deux (2) sessions. Passé ce délai, l’étudiant est exclu du programme.

Structure du programme

Le programme de maîtrise (M.Sc.A.) requiert de compléter avec succès soixante (60) crédits dont :

 

  • 15 crédits de cours du tronc commun;
  • 15 crédits de cours spécialisés.
  • 30 crédits attribués à la réalisation d’un projet ou d’un stage et à la rédaction d’un rapport.
Les cours réussis au DESS en gestion de projets de l’ISTEAH sont automatiquement inclus dans la scolarité de maîtrise. Un étudiant admis à la maîtrise, qui aurait complété le programme de DESS, n’a qu’à compléter avec succès les 30 crédits attribués au projet ou au stage et à la rédaction d’un rapport pour obtenir son diplôme de maîtrise.

 

 


 

Cours du tronc commun

Sigle

Titre

Crédits

Cours obligatoires (12 crédits)

IST5000

Évolution historique d’Haïti

1

IST5020

Problèmes contemporains d’Haïti

1

IST5030

Haïti dans l’Histoire de l’Humanité

1

IST5050

Éléments d’éthique

1

IST5060

Éléments d’épistémologie

1

IST5070

Mathématiques de base pour scientifiques I

2

IST6005

Outils statistiques et informatiques

2

IST6020

Méthodes de recherche scientifique

1

IST6030

Conduite d’un projet de recherche

1

IST6040

Traitement de l’information scientifique et technique I

1

Cours complémentaires (3 crédits)

IST5010

La science dans la pensée haïtienne

1

IST5040

Science, citoyenneté et leadership

1

IST5071

Mathématiques de base pour scientifiques II

2

IST5080

Pédagogie universitaire

1

IST5090

Stratégies de résolution de problèmes

1

IST6000

Outils statistiques et informatiques pour scientifiques

2

IST6010

Création d’environnements d’apprentissage

1

IST6045

Traitement de l’information scientifique et technique II

1

IST6050

Femmes et sciences

1

IST9500

Présentation d’une thèse, d’un mémoire ou d’un rapport scientifique

3

 

 


 

Gestion de projets d’ingénierie civile

Sigle

Titre du cours

Crédits

Cours obligatoires (12 crédits parmi 14)

AFF5000

Conception de projet

2

AFF5050

Évaluation financière de projets

2

FPT5050

Création et gestion de micro-entreprises

2

GPT5000

Processus et configuration de projets

2

INF5070

Outils informatiques de calcul scientifique

2

INF5080

Outils informatiques de gestion de projet

2

ING5000

Avant-projets en ingénierie civile

2

Cours complémentaires

GES5000

Gestion des ressources humaines

2

ING5010

Financement et budgétisation de projets

2

ING5030

Négociation en ingénierie civile

2

ING5040

Gestion des projets de construction

2

ING5050

Montage d'un projet d'ingénierie civile

2

ING5060

Information et projets d'ingénierie civile

1

ING5070

Déroulement d'un projet d'ingénierie civile

2

ING6000 Sujets avancés en gestion de projets d’ingénierie civile

1

IST9500 Présentation d’une thèse, d’un mémoire ou d’un rapport scientifique

3

IST9600 Méthodes qualitatives

2

TEC5020 Planning et suivi de projets technologiques

2

 


 

Gestion de projets technologiques

Sigle

Titre du cours

Crédits

Cours obligatoires (12 crédits parmi 14)

AFF5000

Conception de projet

2

AFF5050

Évaluation financière de projets

2

FPT5050

Création et gestion de micro-entreprises

2

GPT5000

Processus et configuration de projets

2

INF5070

Outils informatiques de calcul scientifique

2

INF5080

Outils informatiques de gestion de projets

2

TEC5020

Planning et suivi de projets technologiques

2

Cours complémentaires

GES5000

Gestion des ressources humaines

2

ING5000

Avant-projets en ingénierie civile

2

ING5010

Financement et budgétisation de projets

2

IST9500

Présentation d’une thèse, d’un mémoire ou d’un rapport scientifique

3

IST9600

Méthodes qualitatives

2

TEC5030

Gestion de l'ingénierie des systèmes

2

TEC5040

Gestion d'équipes dans un environnement technologique

2

TEC5050 Gestion et contrôle des grands projets

2

TEC5060 Analyse et gestion des risques technologiques

2

TEC6000 Sujets avancés en gestion de projets technologiques

1

 


 

Gestion de projets d’architecture et d’aménagement

Sigle

Titre du cours

Crédits

Cours obligatoires (12 crédits parmi 14)

AFF5000

Conception de projet

2

AFF5050

Évaluation financière de projets

2

ARC5050

Gestion de projets d’architecture et d’urbanisme I

2

FPT5050

Création et gestion de micro-entreprises

2

GPT5000

Processus et configuration de projets

2

INF5070

Outils informatiques de calcul scientifique

2

INF5080

Outils informatiques de gestion de projets

2

Cours complémentaires

ARC5060

Gestion de projets d’architecture et d’urbanisme II

2

ARC5070

Aménagement et Environnement

3

ARC6000

Sujets avancés en gestion de projets d’architecture et d’aménagement

1

GES5000

Gestion des ressources humaines

2

ING5000

Avant-projets en ingénierie civile

2

ING5010

Financement et budgétisation de projets

 2

IST9500

Présentation d’une thèse, d’un mémoire ou d’un rapport scientifique

3

IST9600

Méthodes qualitatives

2

TEC5020

Planning et suivi de projets technologiques

2

TEC5040

Gestion d'équipes dans un environnement technologique

2

TEC5060

Analyse et gestion des risques technologiques

2

 


Gestion de projets d’affaires et d’ingénierie sociale

Sigle

Titre du cours

Crédits

Cours obligatoires (12 crédits)

AFF5000

Conception de projets

2

AFF5020

Planification et contrôle opérationnels de projets

2

FPT5050

Création et gestion de micro-entreprises

2

GPT5000

Processus et configuration de projets

2

INF5070

Outils informatiques de calcul scientifique

2

INF5080

Outils informatiques de gestion de projets

2

Cours complémentaires

AFF5030

Gestion des équipes de projet

2

AFF5040

Systèmes de support en gestion de projets

2

AFF5050

Évaluation financière de projets

2

AFF6000

Sujets avancés en gestion de projets d’affaires et d’ingénierie sociale

1

GES5000 Gestion des ressources humaines

2

ING5010 Financement et budgétisation de projets

2

IST9500 Présentation d’une thèse, d’un mémoire ou d’un rapport scientifique

3

IST9600 Méthodes qualitatives

2

 


Gestion de projets de gouvernance électronique

Sigle

Titre du cours

Crédits

Cours obligatoires (12 crédits parmi 14)

AFF5000

Conception de projets

 2

AFF5050

Évaluation financière de projets

2

FPT5050

Création et gestion de micro-entreprises

2

GPT5000

Processus et configuration de projets

 2

INF5070

Outils informatiques de calcul scientifique

 2

INF5080

Outils informatiques de gestion de projets

 2

GOU5050

Gouvernement électronique

2

Cours complémentaires

GES5000 Gestion des ressources humaines

2

GOU5060 Aspects de sécurité dans la gouvernance électronique

2

GOU6000 Sujets avancés en gestion de projets de gouvernance électronique

1

ING5010 Financement et budgétisation de projets

2

IST9500 Présentation d’une thèse, d’un mémoire ou d’un rapport scientifique

3

IST9600 Méthodes qualitatives

2

TEC5020 Planning et suivi de projets technologiques

2

TEC5030 Gestion de l'ingénierie des systèmes

2

TEC5040 Gestion d'équipes dans un environnement technologique

2

TEC5060 Analyse et gestion des risques technologiques

2

 


Stage ou projet de maîtrise

Pour compléter sa scolarité de maîtrise, l’étudiant doit compléter un stage en milieu de pratique ou un projet de recherche et développement, l’un et l’autre d’une valeur de 30 crédits. Le stage correspond à 1350 heures de travail. Il se fait sous la supervision conjointe d'un professeur de l'ISTEAH et d'un professionnel du milieu de pratique. L’étudiant doit remettre un rapport à la fin de son stage.
Le projet  de recherche et développement correspond à 1350 heures de travail accompli sous la direction d'un professeur de l’ISTEAH. Il doit comprendre une étude d'application de haut niveau ainsi que la rédaction d'un rapport de projet.
Qu’il s’agisse d’un stage ou d’un projet, le travail de l’étudiant doit comporter un volet de formation conçue à l’intention d’un ou de plusieurs groupes d’apprenants en formation professionnelle et dispensée par l’étudiant. Le matériel de cours et les résultats
d’évaluation de ce cours feront partie du rapport de stage ou de projet.

Préambule et définitions

L'ISTEAH a obtenu du Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (MENFP), en date du 13 janvier 2013, l’autorisation de fonctionner comme établissement d’enseignement universitaire dédié à la formation aux études avancées. Ce document présente la première série de programmes d’études qu’offrira l’ISTEAH dès septembre prochain, programmes dont les activités se déclinent en sessions et en crédits.


Une session est une période de quinze semaines pendant laquelle l’ISTEAH poursuit des activités d’enseignement, de recherche et d’encadrement. Au sein de l’ISTEAH, l’année universitaire est organisée en trois sessions :

  • la session d’automne, entre le 1er septembre et le 31 décembre;
  • la session d’hiver, entre le 1er janvier et le 30 avril;
  • la session d’été, entre le 1er mai et le 31 août.


L’ISTEAH organise ses activités pédagogiques en crédits. Le crédit est une unité par laquelle l’ISTEAH attribue une valeur numérique à la charge de travail exigée d’un étudiant pour atteindre les objectifs d’une activité pédagogique. Un crédit représente quarante-cinq heures (typiquement trois heures par semaine pendant une session) consacrées par l’étudiant aux activités de cours, de travaux pratiques, de séminaires, de stage ou de recherche, ainsi qu’au travail personnel nécessaire, selon l’estimation de l’ISTEAH.


Contrairement à ce qui prévaut dans les universités nord-américaines, le crédit de l’ISTEAH n’inclut pas les heures consacrées par l’étudiant à passer les examens liés aux cours. Ces heures d’examen s’ajoutent aux quarante-cinq heures conventionnelles.

frenht
connexe-grahn connexe-pigran connexe-hp synthese.small